Interview de Stéphane Hazée dans l’Echo du 26 avril 2019.

Interview de Stéphane Hazée dans l’Echo du 26 avril 2019.

“Stéphane Hazée l’affirme: “Ecolo n’est pas là pour rester au balcon mais bien pour porter des idées et les mettre en œuvre concrètement.”

À un mois des élections et avec un dernier sondage qui fait de lui le deuxième parti politique en Wallonie, Ecolo a le vent en poupe. Un optimisme que Stéphane Hazée, le chef de file d’Ecolo en Wallonie, entend utiliser pour faire bouger les lignes après les élections à travers 10 réformes basculantes pour la Wallonie.

Est-ce l’heure d’Ecolo?

J’espère en tout cas que c’est l’heure de l’écologie parce qu’on a vu pendant toute cette législature une volonté d’en faire trop peu par rapport aux objectifs écologiques. Nous pensons qu’il faut en faire plus et plus fort et plus rapidement par rapport aux enjeux majeurs du climat. Là derrière, il y a aussi des enjeux en termes de solidarité et de pratiques politiques. On ne peut évidemment que se réjouir de voir cette expression de la population pour un projet de changement. Il y a un enthousiasme qui est porteur mais je mesure qu’un sondage n’est qu’un sondage et jamais je n’entends considérer que le sondage fait l’élection. C’est le résultat des élections qui compte. Commencer à s’y croire, ce n’est pas le genre de la maison.”

Cliquez ici pour lire l’article complet sur le site du journal l’Echo.