Elle mène la liste namuroise au fédéral avec Georges Gilkinet, député sortant.Ecolo a dévoilé sa liste pour la province de Namur à destination de la chambre. Sans surprise, c’est le député fédéral sortant, Georges Gilkinet, qui la mène. En 2e position, on retrouve Isabelle Gengler qui avait déjà été élue tant au conseil communal de Namur qu’au conseil provincial avant de choisir de ne siéger qu’au sein de ce dernier. Prof d’histoire, Isabelle Gengler est détachée au cabinet de Patricia Grandchamps, échevine de l’Enseignement à Namur. Ecolo est sévère vis-à-vis de la législature fédérale, dominée par la NVA, son “immobilisme en matière climatique, par des reculs en matière de libertés individuelles et de solidarité, avec une pression terrible sur la sécurité sociale et sur les plus faibles, et par l’affaiblissement de la Justice“.

Son programme pour le fédéral : un refinancement massif des transports en commun, la fin des avantages fiscaux pour les voitures de société, l’interdiction des néonicotinoïdes et perturbateurs endocriniens, une imposition équivalente pour les revenus du capital et ceux du travail, le relèvement des allocations sociales minimales, le développement des énergies renouvelables, un droit d’initiative citoyenne, le décumul des mandats…

Objectif : “confirmer a minima le siège fédéral obtenu par Ecolo en 2014, améliorer le score et que le groupe Ecolo-Groen soit le plus important en nombre au sein de la Chambre des représentants après le 26 mai“.

+++ Suite de l’article de Magali Veronesi