Vie politique : retour du conseil communal du 15 novembre 2022

  1. Nouveau conseiller #MandatPolitique

Notre groupe accueille un nouveau conseiller au sein du Conseil communal René Robaye

Professeur à l’Université de Namur où il enseigne le droit romain et l’introduction au droit contemporain, il est également avocat au barreau de Namur, directeur des ‘Éditions namuroises’ et président de la « Rock’s Cool » de Namur

Bienvenue à René et un grand merci à notre conseillère sortante Camille Heylens pour son engagement et son investissement au sein de l’équipe écolo

2. Dénomination voirie piétonne #Féminisation

Nouvelle dénomination pour une voirie piétonne au Centre-Ville, entre les rues des Carmes et Godefroid: la “Venelle Evelyne Axell”

Cela répond à un souhait de féminiser davantage les noms des espaces publics et voiries à dénommer ou à renommer

Evelyne Axell est une artiste namuroise née Namur en 1935 (et y décédée en 1972) principale figure du Pop Art en Belgique

3.    Forêt communale de Namur #AménagementForestier

Le Conseil a adopté le projet de Plan d’Aménagement Forestier porté par notre échevine Charlotte Mouget

Un outil pour permettre de gérer au mieux les ressources forestières qui ne sont pas énormes : 336 hectares disséminés sur l’ensemble du territoire communal, parfois enclavés dans des zones forestières privées, mais où la Ville doit jouer un rôle moteur pour que ces ressources continuent à jouer leur fonction écosystémique

Le projet devra ensuite être soumis à enquête publique avant son adoption définitive

Le « PAF » constitue d’abord une sorte d’atlas très précis détaillant chaque parcelle et décrivant les fonctions qui lui sont associées : écologique, récréative ou économique

À Namur, ce sont près de 30% des forêts qui passeront sous le régime de la réserve intégrale, c’est-à-dire que l’on n’y touchera plus sauf enjeu de sécurité

Une fois définitivement adopté, nous serons partis pour 32 ans ; un temps qui peut paraître long mais qui ne sera pas de trop pour éprouver la résilience de la forêt aux changements climatiques, planter des espèces résistantes et recréer de la biodiversité là où elle est abîmée

4.    Démarche Zéro Déchet #NamurVillePropre

Depuis avril 2020, la Ville s’est inscrite dans une démarche « zéro déchet » qui consiste à établir un diagnostic de territoire et des orientations relatifs à la prévention des déchets

Cette démarche aboutit à une série de recommandations de bonnes pratiques et leurs impacts sur l’environnement

La notification de cette démarche doit être renouvelée chaque année auprès du Gouvernement Wallon ; la Ville témoigne ainsi de sa volonté de poursuivre ce travail en 2023

5.    Règlement ‘mesures de prévention du gaspillage énergétique’ #Transition #EconomieEnergie

Adoption d’un règlement relatif à l’obligation pour les commerces, institutions et entreprises sur le territoire de la Ville de prendre des mesures de prévention du gaspillage énergétique

La situation environnementale de dérèglement climatique et de crise énergétique pousse à prendre une série de mesures d’économie importantes visant à :

  • Restreindre la consommation en énergie des établissements et bâtiments publics
  • À réduire les impacts sociétaux et environnementaux de cette consommation et leurs coûts inhérents

Art. 1 : Les commerces, institutions et entreprises sur le territoire de la Ville de Namur doivent obligatoirement éteindre l’éclairage de leurs locaux, enseignes et vitrines à partir de minuit et jusqu’à 6h le lendemain, si ces derniers ne sont pas occupés ou en activité durant cette période

Art. 2 : Les commerces, institutions et entreprises sur le territoire de la Ville de Namur doivent également prendre toute mesure utile afin de ne pas participer volontairement à la déperdition thermique de leurs locaux, notamment par la fermeture obligatoire, manuelle ou automatique, des accès donnant vers l’extérieur à chaque passage de leurs clients ou utilisateurs et la diminution de la température ambiante

Cette disposition s’applique en période de fonctionnement des équipements de chauffage ou de refroidissement (air conditionné) spécifiquement, sauf lorsque cette ouverture est rendue nécessaire par des exigences sanitaires de renouvellement d’air intérieur des locaux qui seraient imposées par les autorités publiques

Les manquements au présent règlement seront sanctionnés par des sanctions administratives communales

Notre (nouvelle J) conseillère Patricia Grandchamps est intervenue pour souligner tout l’intérêt de cette mesure pour notre Ville :

« Notre Conseil va adopter un règlement visant à réduire le gaspillage énergétique dans notre Ville. Le groupe ECOLO s’en réjouit. Nul besoin de rappeler l’importance d’agir pour lutter contre le dérèglement climatique.

Désormais les commerces, entreprises et institutions publiques devront :

  • Fermer leurs portes lorsqu’ils chauffent ou refroidissent leur établissement
  • Eteindre leur vitrine, enseigne et éclairage intérieur, de minuit à 6h du matin (sauf occupation)

Cette mesure aura un impact positif sur l’environnement, mais pas seulement !

  • Elle aidera les commerçants à faire face à la crise énergétique et ce faisant, nous évitera, en tant que consommateur, de subir de nouvelles hausses de prix. C’est donc également une action sociale!
  • Elle mettra les petits commerces indépendants sur le même pied d’égalité que les grandes chaines. En effet, de nombreux petits commerces étaient contraints de suivre la tendance de ‘la porte ouverte’ ce qui leur occasionnait des coûts non souhaités. C’est donc une action économique au profit de nos petits commerçants.

Le groupe ECOLO souhaitait depuis longtemps que cet objectif soit atteint. Le monde change ; ce qui était impossible il y a quelques années est désormais faisable aujourd’hui. C’est heureux.

Cette obligation est une première wallonne. Namur est une fois de plus pionnière dans l’action de protection de notre planète.

Nous espérons que cela portera ses fruits. Nous nous réjouissons d’ailleurs que le règlement prévoit déjà les moyens pour que ces règles soient respectées.

Une fois de plus, la Ville de Namur agit dans la bonne direction ; notre ville sera encore un peu plus durable ce soir après l’adoption de cette mesure. »

6.    Asbl RESINAM #VieDeQuartier #CohésionSociale

Convention de partenariat entre la Ville (Cohésion sociale – Vie de quartier) via Philippe Noël et l’asbl Résinam dans le cadre d’ateliers « manger » et « bouger » [convention jusqu’au 31 décembre 2022]

Les objectifs de ces ateliers :

  • « Bouger » : rompre l’isolement des habitant·es des quartiers à haute densité de population (information et réorientation des bénéficiaires du service de Cohésion sociale)
  • « Manger» : réaliser des recettes saines et équilibrés à petits prix afin de montrer qu’il est possible de bien s’alimenter avec un petit budget

Ces ateliers sont donc de vrais projets de santé publique en termes de prévention via trois facteurs importants : lien social, alimentation et activité physique